Réseaux transeuropéens / Programme d’amélioration / Subventions

février 21
20:49 2011

La Commission européenne a annoncé, le 21 février dernier, les projets bénéficiaires de la seconde enveloppe budgétaire d’un montant de 170 millions d’euros allouée au titre du réseau transeuropéen de transport (RTE‑T). L’objectif de ces subventions est de participer au financement de la construction ou de la modernisation d’infrastructures dans le but de supprimer les goulets d’étranglement limitant la libre circulation des personnes et des marchandises. Elles visent également à améliorer la sécurité et la sûreté des transports en veillant notamment à renforcer la durabilité des différents modes de transport, à promouvoir leur interconnexion, à accélérer et faciliter la mise en œuvre de projets et à favoriser la conclusion de partenariats public-privé. Cinq projets français bénéficieront chacun d’une subvention : le projet d’études concernant la création d’un système de transport multimodal au port de Dunkerque (1 850 000 euros) ; un projet d’études pour la mise au gabarit Vb de l’Oise entre Compiègne et Creil (1 534 331euros) ; l’adaptation de la ligne existante entre Mulhouse et la frontière en vue de la circulation de trains à grande vitesse (TGV) ou d’intercity express (ICE) sur l’axe Mulhouse-Müllheim (720 000 euros) ; la promotion de la co-modalité basée sur l’ICT pour l’intégration des PP24 au sein du MOS méditerranéen (2 452 500 euros) ; ainsi que les Services d’information fluviale II (SIF II, 1 160 080 euros). (RD) Pour plus d’informations

30ème Anniversaire de la Délégation des Barreaux de France – Avocats, acteurs clés de l’espace européen de justice – Vidéos

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

Nous trouver

e-justice