Pratiques anticoncurrentielles / Abus de position dominante / Système d’exploitation et applications Androïd / Communication des griefs (Leb 769)

avril 26
17:26 2016

La Commission européenne a adressé, le 20 avril dernier, une communication des griefs à la société Google concernant son système d’exploitation et les applications Androïd. Elle estime, en effet, que la société a abusé de sa position dominante en imposant des restrictions aux fabricants d’appareils Androïd et aux opérateurs de réseaux mobiles. Ainsi, son enquête a, notamment, démontré que les fabricants qui souhaitent préinstaller sur leurs appareils Google Play Store, la boutique d’applications de Google pour Androïd, sont forcés par Google de préinstaller Google Search et d’en faire leur moteur de recherche par défaut sur ces appareils. De même, les fabricants qui souhaitent préinstaller Google Play Store ou Google Search doivent aussi préinstaller le navigateur Chrome de Google. Dans ce contexte, la Commission conclut, à titre préliminaire, qu’en imposant ces conditions aux fabricants, Google limite leur liberté de choisir les meilleures applications à préinstaller. Cette stratégie protège et renforce la position dominante de Google en matière de recherche générale sur l’Internet et fausse la concurrence sur le marché des navigateurs mobiles. La Commission rappelle que la communication des griefs ne préjuge pas de l’issue finale de l’enquête. (SB) Pour plus d’informations

30ème Anniversaire de la Délégation des Barreaux de France – Avocats, acteurs clés de l’espace européen de justice – Vidéos

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

Nous trouver

e-justice