Politique migratoire / Crise migratoire / Mécanisme de protection civile / Aide humanitaire (Leb 902)

mars 13
16:58 2020

Face à la crise migratoire provoquée par l’afflux de migrants aux frontières grecques et bulgares et afin de contribuer à la réunion extraordinaire du Conseil « Justice et affaires intérieures », la Commission européenne a présenté un plan d’action préconisant l’adoption de mesures immédiates en soutien de la Grèce (4 mars)

Communiqué de presse

Pour faire face à l’urgence, la Commission propose une série d’actions immédiates. Elle invite les Etats membres à répondre au recours par la Grèce au mécanisme de protection civile en fournissant à cet Etat du matériel. Une assistance de 700 millions d’euros pour la Grèce est demandée, dont la moitié serait versée immédiatement, afin, notamment, d’accroître les capacités d’accueil, les retours volontaires et les infrastructures.  La Commission souhaite, également, un renforcement de Frontex, en sollicitant des Etats membres qu’ils fournissent à l’agence le matériel nécessaire au déploiement de 2 équipes d’intervention rapide sur le sol et la mer grecque. L’agence devrait, par ailleurs, coordonner un nouveau programme de retour dans leur pays d’origine des personnes ne détenant par le droit de se trouver sur le sol grec. La Commission sollicite des Etats membres qu’ils déploient 160 experts en Grèce en réponse à l’appel émis par le Bureau européen d’appui en matière d’asile. En outre, elle présentera prochainement un nouveau pacte sur l’immigration et l’asile, proposant des solutions structurelles et durables pour l’ensemble de l’Union européenne. (AT)

DU CÔTÉ DE LA DBF

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

e-justice