Vendredi 16 Novembre 2018

Médiateur européen / OLAF / Non-respect de la présomption d’innocence

mars 23
15:51 2009

Le Médiateur européen a décidé, le 23 mars dernier, que l’Office de lutte anti-fraude (OLAF) n’a pas respecté les principes d’équité, de proportionnalité et de présomption d’innocence lors de l’une de ses enquêtes. Le Médiateur a reçu, en 2006, une plainte d’un consultant britannique qui avait participé à des projets financés par l’Union européenne. Selon lui, les lettres que l’OLAF a envoyées à son ancien et à son actuel employeur impliquaient qu’il avait commis de sérieuses irrégularités. Cela a gravement porté atteinte à sa réputation. L’OLAF a répondu que les lettres n’étaient que des demandes d’information et qu’aucun soupçon n’était formulé à l’égard du plaignant. Toutefois, le Médiateur a conclu que l’OLAF avait en fait utilisé des expressions accusatrices dans ses lettres. (RD)
Pour plus d’informations

30ème Anniversaire de la Délégation des Barreaux de France – Avocats, acteurs clés de l’espace européen de justice – Vidéos

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

Nous trouver

e-justice