Libre circulation des capitaux / Dons transfrontaliers / Arrêt de la Cour

janvier 27
10:14 2009

La Cour de justice des Communautés européennes a jugé, le 27 janvier dernier, qu’un Etat membre ne peut pas subordonner la déductibilité fiscale d’un don à un organisme caritatif à la condition que le bénéficiaire de ce don soit établi sur le territoire national (Persche, aff. C-318/07). Par conséquent, la législation qui exclut les dons transfrontaliers des avantages fiscaux, dont bénéficient les dons internes au territoire national, contrevient à la libre circulation des capitaux. Un Etat peut certes exiger des preuves de la nature caritative d’un organisme, mais à condition qu’il applique les mêmes critères pour tous les organismes, étrangers comme nationaux. (RD)

30ème Anniversaire de la Délégation des Barreaux de France – Avocats, acteurs clés de l’espace européen de justice – Vidéos

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

Nous trouver

e-justice