Liberté d’expression / Apologie de crimes de guerre / Arrêt de la CEDH

janvier 15
11:14 2009

La Cour européenne des droits de l’Homme a condamné la France, le 15 janvier dernier, pour violation de l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme relatif à la liberté d’expression (requête n°20985/05 Orban c. France). La Cour a estimé que la publication du livre du Général Aussaresses, Services Spéciaux Algérie 1955-1957, n’est pas constitutive du délit d’apologie de crimes de guerre. Elle a considéré, au contraire, que ce témoignage participe de manière importante à un débat d’intérêt général. Partant, la condamnation des requérants par le juge interne n’était pas « nécessaire dans une société démocratique ». (RD)

30ème Anniversaire de la Délégation des Barreaux de France – Avocats, acteurs clés de l’espace européen de justice – Vidéos

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

Nous trouver

e-justice