France / Barrage de Sivens / Politique communautaire dans le domaine de l’eau / Ouverture d’une procédure d’infraction (Leb 727)

décembre 05
14:35 2014

La Commission européenne a adressé, le 26 novembre dernier, une lettre de mise en demeure à la France afin de déterminer si la réalisation du projet de barrage hydraulique de Sivens dans le Tarn est compatible avec la directive-cadre 2000/60/CE établissant un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l’eau. L’ouverture de la procédure d’infraction est l’aboutissement d’une enquête menée par les services de la Commission à la suite d’une plainte déposée par le collectif écologiste opposé à ce projet. A ce stade, la Commission considère que les autorités françaises ont autorisé le projet nonobstant la détérioration de l’état écologique de la masse d’eau qu’il est susceptible d’entraîner. La France a 2 mois pour répondre à cette lettre de mise en demeure. Si la réponse n’est pas satisfaisante, la Commission pourra adresser un avis motivé aux autorités françaises. (DB)

30ème Anniversaire de la Délégation des Barreaux de France – Avocats, acteurs clés de l’espace européen de justice – Vidéos

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

Nous trouver

e-justice