Vendredi 20 Juillet 2018

Concentration / Universal Music Group / EMI Music / Procédure formelle d’examen

mars 23
14:18 2012

La Commission européenne a décidé, le 23 mars dernier, d’ouvrir une enquête approfondie, en vertu du règlement 139/2004/CE relatif au contrôle des concentrations entre entreprises, sur le projet d’achat par Universal Music, filiale du groupe français Vivendi, de la filiale de musique enregistrée du groupe britannique EMI. L’enquête initiale menée par la Commission faisait craindre que l’opération envisagée ne soulève des problèmes de concurrence sur le marché de la vente en gros de musique enregistrée sur support physique et numérique dans de nombreux Etats membres, ainsi que dans l’ensemble de l’Espace économique européen, compte tenu, notamment, de l’importance des parts de marché de l’entité issue de la concentration et de son pouvoir accru sur le marché. La Commission doit, dans le cadre de cette enquête, examiner de manière approfondie le projet de concentration pour déterminer si ses craintes initiales sont confirmées ou non. L’ouverture d’une enquête approfondie ne préjuge pas de l’issue de la procédure. La Commission dispose d’un délai de 90 jours ouvrables, soit jusqu’au 8 août 2012, pour prendre une décision finale sur la question de savoir si l’opération envisagée entraverait de manière significative une concurrence effective dans l’Espace économique européen (cf. L’Europe en bref n°625). (FD) Pour plus d’informations

30ème Anniversaire de la Délégation des Barreaux de France – Avocats, acteurs clés de l’espace européen de justice – Vidéos

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

Nous trouver

e-justice