Aides d’Etat / Double imposition / Luxembourg / McDonald’s / Décision (Leb 850)

septembre 28
14:07 2018

La Commission européenne conclut que l’absence d’imposition de certains bénéfices de McDonald’s au Luxembourg n’a pas entraîné l’attribution d’aides d’Etat illégale, étant donné qu’elle était conforme à la législation fiscale nationale et à la convention sur les doubles impositions entre le Luxembourg et les Etats-Unis (19 septembre)

Décision SA.38945

L’enquête approfondie de la Commission avait pour objet de déterminer si la double non-imposition de certains bénéfices de la société McDonald’s résultait d’une mauvaise application, par le Luxembourg, de sa législation nationale et de la convention sur les doubles impositions entre Luxembourg et les Etats-Unis, en faveur de McDonald’s. Les règles de l’Union européenne en matière d’aides d’Etat empêchent les Etats membres d’accorder des avantages indus uniquement à certaines entreprises, notamment au moyen d’avantages fiscaux illégaux. Toutefois, l’enquête approfondie de la Commission a démontré que la double non-imposition résultait, en l’espèce, d’une incompatibilité entre les législations fiscales luxembourgeoise et américaine, et non d’un traitement particulier accordé par le Luxembourg. La Commission européenne conclut que le Luxembourg n’a pas enfreint les règles en matière d’aides d’Etat. (AB)

30ème Anniversaire de la Délégation des Barreaux de France – Avocats, acteurs clés de l’espace européen de justice – Vidéos

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

Nous trouver

e-justice