Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne / Rapport annuel 2019 (Leb 875)

juin 14
14:23 2019

L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (« FRA ») a publié son rapport annuel, présentant les progrès accomplis en matière de protection des droits fondamentaux et les sujets de préoccupations persistants (6 mai)

Rapport 2019

Le rapport met en exergue les liens entre les objectifs de développement durable (« ODD ») du programme mondial de développement durable à l’horizon 2030 et les droits fondamentaux, leur but étant de favoriser le bien-être de tous les peuples. S’agissant de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, la FRA souligne que son 10èmeanniversaire offre l’occasion d’insuffler un nouvel élan politique à la réalisation de son potentiel, alors que son application et sa mise en œuvre sont, comme les années précédentes, mitigées. A cet égard, la FRA se montre favorable à l’instauration d’un mécanisme liant le budget européen au respect de l’Etat de droit. S’agissant de l’égalité et de la non-discrimination, elle recommande une approche coordonnée et systématique dans l’Union européenne en matière de collecte et de publication de données en la matière. Sur la question du racisme, la FRA regrette qu’un certain nombre d’Etats membres n’aient pas transposé correctement et intégralement le cadre législatif européen et insiste sur la situation des Roms. Par ailleurs, elle déplore le retard pris par les Etats membres dans la transposition de la directive relative aux garanties procédurales en faveur des enfants. Néanmoins, elle se félicite de l’entrée en vigueur d’un cadre européen sur la protection des données et des lanceurs d’alerte, de la ratification de la Convention d’Istanbul relative aux violences faites aux femmes et de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. (PLB)

DU CÔTÉ DE LA DBF

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

e-justice