Vendredi 19 Juillet 2019

Abus de position dominante / Publicités contextuelles / Google / Amende / Décision (Leb n°867)

mars 28
15:05 2019

La Commission européenne estime que Google a abusé de sa position dominante sur le marché du courtage publicitaire lié aux recherches en ligne et lui inflige une amende de 1,49 milliard d’euros (21 mars)

Communiqué de presse

La Commission a, en effet, constaté que l’entreprise a imposé une obligation de fourniture exclusive qui empêchait les concurrents de placer des publicités contextuelles sur les sites Internet les plus importants d’un point de vue commercial. Pour ce faire, Google a inclus des clauses d’exclusivité dans ses contrats interdisant aux éditeurs de placer des publicités contextuelles de concurrents sur leurs pages de résultats de recherche. Selon la Commission, l’entreprise a, par la suite, introduit une stratégie d’exclusivité assouplie dont le but était de réserver à ses propres publicités contextuelles les emplacements les plus intéressants et de contrôler les performances des publicités concurrentes. Ainsi, la Commission conclut que Google a abusé de sa position dominante sur le marché de l’intermédiation publicitaire liée aux recherches en ligne et lui inflige sa 3èmeamende record depuis 2017. (CD)

DU CÔTÉ DE LA DBF

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

e-justice