Bonne administration / Médiateur européen / Plaintes / Rapport annuel (Leb 872)

mai 20
15:15 2019

La Médiatrice de l’Union européenne a rendu son rapport annuel 2018 (14 mai)

Rapport

La Médiatrice de l’Union européenne souligne, dans son rapport, l’augmentation du nombre de plaintes émanant de citoyens, de la société civile, d’entreprises et des médias et relève qu’une majorité d’entre elles concerne l’utilisation des langues officielles de l’Union par les institutions. Au cours de l’année 2018, elle a écrit à 26 institutions et agences de l’Union. Elle a, notamment, adressé un rapport spécial au Parlement européen afin d’améliorer la transparence de la législation au sein du Conseil de l’Union européenne, en vue des élections européennes. L’année 2018 a, également, été celle de la mise en place de la procédure accélérée d’accès aux demandes de documents visant à parvenir à une conclusion sur une plainte dans un délai de 40 jours, dont la médiatrice juge les résultats satisfaisants. (SB)

DU CÔTÉ DE LA DBF

Vade-mecum : cliquer sur l’image pour l’ouvrir

présidence grecque

Archives des articles

e-justice